notre site

galerie

agenda

Bienvenue sur Dylan O'Brien France, votre première source française sur Dylan O'Brien. Après plus d'un an d'existence, notre but reste de le même: vous faire partager les actualités de Dylan chaque jour et suivre sa carrière, qui est sans aucun doute très prometteuse. En plus de nombreuses photos dans notre galerie, vous pouvez aussi retrouver sur le site des vidéos, interviews, exclusivités, concours... Vous ne risquez pas de vous ennuyer ! Merci de votre visite et à très bientôt !
007~168.jpg
006~200.jpg
005~228.jpg
004~265.jpg
002~338.jpg
003~295.jpg
001~382.jpg
506.jpg
  • 10 Septembre 2017
    Episode 17 de la 6B de Teen Wolf
  • 15 Septembre 2017
    Sortie américaine d'American Assassin
  • 17 Septembre 2017
    Episode 18 et 19 de la 6B de Teen Wolf
  • 20 Septembre 2017
    Sortie française d'American Assassin
  • 24 Septembre 2017
    Episode 20 de la 6B de Teen Wolf
  • 26 Janvier 2018
    Sortie américaine de The Death Cure
  • 14 Février 2018
    Sortie française de The Death Cure


  • Posté par Aly le 14 août 2014   0 Interview, Photoshoot

    On les attendait avec impatience et les voilà enfin ! L’équipe de Teen Vogue a dévoilé les photos du shoot de Dylan pour l’édition de Septembre, et bien sûr, elles sont vraiment SUPERBES ! Dylan est tout simplement magnifique et ce style lui va très très très très bien ! Une interview écrite, donnée pendant le tournage de The Maze Runner, accompagne les photos, que vous pouvez découvrir (et baver) ci-dessous !

    Les grands yeux marrons de Dylan O’Brien s’ouvrent avec étonnement en voyant une partie du labyrinthe, un puzzle vivant qu’il va devoir résoudre. Une caméra zoome sur son visage, ayant une fine couche de poussière, pendant qu’il ajuste le col de son pull bleu. Le jeune homme de 22 ans est en train de tourner The Maze Runner—le thriller rempli d’aventure de Wes Ball, basé sur le livre populaire de James Dashner ayant le même titre—à Bâton-Rouge, en Louisiane. Depuis l’autoroute, on ne devinerait jamais qu’à l’intérieur de ce grand entrepôt est en train de naître le film qui va marquer votre automne.

    « On a 8 semaines et 30 millions de dollars, » me dit Dylan, reprenant son souffle entre les scènes et regardant le géant plateau de tournage duquel il vient de sortir. On est assis dans des chaises de production en dessous d’un panneau sur lequel est écrit le mot pharmacie. Il ajoute, « Si on y arrive, les gens vont se demander comment on l’a fait. » Un emploi du temps serré veut dire des jours longs et épuisants et très peu de sommeil pour la jeune star. Mais ça ne le dérange pas: « Cette expérience sera pour toujours l’une des meilleures de ma vie. »

    Elle a failli ne pas arriver. Dylan a dit qu’au départ, Wes pensait que ses cheveux étaient « trop MTV » pour le rôle. C’est vrai—les liens de Dylan avec MTV sont profonds. Il est aimé du public pour son rôle du meilleur ami Stiles Stilinski dans la série populaire de la chaîne, Teen Wolf, qui a récemment été renouvelée pour une cinquième saison. Mais il ne se contente pas du petit-écran. « J’ai toujours voulu faire des films d’actions, » dit Dylan. « Je suis un très grand fan d’Indiana Jones. Et maintenant, je sais que si le responsable des cascades t’offre un rembourrage à porter ou sur lequel attérrir, tu le prends. Je maltraite mon corps comme si j’étais une poupée de chiffon! »

    Son personnage, Thomas, est un adolescent ordinaire qui se réveille dans un endroit étrange, ne se souvenant plus de qui il est ou comment il est arrivé ici. Il est entouré d’environ 30 autres garçons (les Blocards), qui apprennent à survivre dans une communauté entretenue par eux-mêmes et qui cherchent en même temps la sortie du labyrinthe changeant et fatal qui l’entoure. « Pour moi, il est le héros typique, » dit Dylan. « Thomas découvre qu’il a ce courage en lui qu’il apprend à maîtriser juste maintenant—c’est très amusant à voir. »

    Le casting—qui vit tous ensemble dans un hôtel de la ville— est composé d’acteurs très promettants d’Hollywood, dont Kaya Scodelario, Will Poulter, Thomas Brodie-Sangster et Ki Hong Lee. « Il y a une bonne ambiance sur le tournage, » affirme Dylan. « J’organise des répétitions en dehors de ma chambre d’hôtel tous les soirs, et on répète nos scènes pour le jour suivant. On est tous très amis. » Mais même avec son penchant pour l’hyper préparation, l’acteur n’a pas eu le temps de s’entraîner pour son rôle de Coureur. Il venait juste de finir de tourner Teen Wolf à Los Angeles, et, une semaine plus tard, il faisait ses valises et se dirigeait vers Bâton-Rouge. « J’ai travaillé avec ma doublure pendant seulement quelques jours en pré-production, » dit-il. « Mais je trouvais que ça allait à Thomas de ne pas être en parfaite forme physique. »

    Dylan est peut-être nouveau dans l’univers des films d’actions, mais il connaît bien les labyrinthes. Ayant grandi à Springfield Township, dans le New Jersey, il se souvient avoir visité le Liberty Science Center en CM2 et être passé dans son Touch Tunnel. « Ça m’a fait très peur, » dit-il. « Tu dois ramper dans un tunnel tout noir, et certaines personnes avaient des crises d’angoisse. Les labyrinthes sont des bêtes délirantes. » Heureusement qu’il a trouvé un moyen de les supporter. « En tant qu’acteur, je me sens toujours protégé dans notre labyrinthe, » affirme-t-il.

    Après avoir reçu son diplôme du lycée Mira Costa à Manhattan Beach, en Californie (il a déménagé en Californie à 12 ans), Dylan a considéré faire carrière dans l’univers du sport et devenir commentateur—ou directeur— des Mets. (Sa biographie sur Twitter déclare: « fan avec une patience à toute épreuve des Mets. ») « J’ai fini par obtenir une bourse surprise dans l’audiovisuel du sport grâce aux vidéos Youtube que je postais, » dit-il. « C’est fou que je sois devenu acteur. »

    Sur le plateau de tournage se trouvant devant nous, l’équipe arrange de grands accessoires et mettent du foin et de la poussière par terre pour le prochaine scène. Dans celle-ci, Thomas devient un Coureur—l’un des seuls allant dans le labyrinthe quand les portes s’ouvrent le matin et revenant avant que les portes ne se ferment le soir, et qu’il accueille les Griffeurs (des créatures ressemblant à des machines qui vivent dans le labyrinthe et ont des dards mortels). « J’adore sprinter, » me dit Dylan, « mais je déteste courir sur une longue distance. N’est-ce pas amusant? »

    La star, qui tient à sa vie privée (il ne parle pas de sa relation avec l’actrice Britt Robertson, qu’il a rencontré sur le tournage de la comédie romantique The First Time), dit qu’il est optimiste pour une suite du film, par lequel il est très passionné, comme on peut le voir dans ses tweets (« et je ne tweete jamais »). « J’ai 22 ans et je suis très jeune en tant qu’acteur. J’ai tellement de choses à apprendre, » affirme-t-il. Un assistant de production arrive et en une seconde, Dylan est de retour dans le labyrinthe. Prochain arrêt: le Rubik’s Cube qu’est la célébrité. Je suis convaincu qu’il va la gérer extraordinairement.

    © Traduction faite par Dylan O’Brien France, créditez pour tout emprunt.


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Page 1 sur 11