notre site

galerie

agenda

Bienvenue sur Dylan O'Brien France, votre première source française sur Dylan O'Brien. Après plus d'un an d'existence, notre but reste de le même: vous faire partager les actualités de Dylan chaque jour et suivre sa carrière, qui est sans aucun doute très prometteuse. En plus de nombreuses photos dans notre galerie, vous pouvez aussi retrouver sur le site des vidéos, interviews, exclusivités, concours... Vous ne risquez pas de vous ennuyer ! Merci de votre visite et à très bientôt !
379.jpg
378.jpg
377.jpg
376.jpg
375.jpg
374.jpg
373.jpg
372.jpg
  • Été (Juillet?) 2017
    6B de Teen Wolf
  • 15 Septembre 2017
    Sortie américaine d'American Assassin
  • 9 Février 2018
    Sortie américaine de The Death Cure
  • 14 Février 2018
    Sortie française de The Death Cure


  • Posté par Aly le 6 août 2013   0 Interview

    Le site Teen a eu la chance d’interviewer Dylan pendant le Comic-Con et ils ont mis en ligne l’interview. Vous pouvez la retrouvez ci-dessous, traduite.

    (Bien sûr, créditez si vous la prenez.)

    Quel genre d’entraînement as-tu suivi pour te préparer aux choses physiques et surtout à courir dans The Maze Runner?
    Je ne me suis pas entraîné, j’ai survécu sur le tournage au jour le jour. C’était très marrant — on a remarqué avec Wes que mon endurance évoluait en même temps. Le film a été mon seul entraînement. Je suis parti directement à Baton Rouge après avoir fini le tournage de Teen Wolf donc je n’avais pas de jours de préparation. Je me souviens devoir courir 300 mètres à pleine vitesse plusieurs fois le premier jour, je l’ai fait au moins six fois. J’ai eu du mal à m’en remettre d’ailleurs. Ensuite, au fur et à mesure du tournage, je suis arrivé à un point où courir 16 heures tous les jours ne me dérangeait plus. C’est marrant de penser que le premier jour, après avoir couru une heure, j’en avais marre et était sur le point de m’évanouir.

    Es-tu un peu anxieux de jouer Thomas? As-tu peur de décevoir les fans? (Tu ne nous décevras pas)
    C’est très gentil. Tu es l’exemple parfait de pourquoi je n’étais pas du tout anxieux. Quand j’ai eu le rôle, c’est sûr que je me suis mis un peu la pression, c’est naturel. Mais mes fans, et les fans du livres, sont vraiment tolérants. Je n’ai pas le sentiment de devoir faire quelque chose de spécial et je sais que je peux me tromper devant eux. Ils rendent mon travail tellement plus facile. Je ne vais pas au travail tous les jours en pensant « oh mon dieu, j’espère que je ne vais rien faire foirer. »

    Pour toi, à quel point est-ce important de lire le livre?
    C’était important pour moi mais une fois que je suis arrivé à la moitié du livre, j’ai réalisé que ce n’était pas si crucial. Parce que je n’avais pas le temps, je suis arrivé en pleine pré-production et on commençait à tourner dans une semaine et demi. Des changements avaient déjà été effectués dans le scénario donc je n’avais que ça comme base. Il y a tellement de changements entre le livre et le scénario qu’à un moment j’étais perdu. Un jour, je suis allé parler à Wes et je lui ai demandé quelque chose sur une scène que l’on faisait et il m’a dit, « ce n’est pas dans le scénario, c’est dans le livre » et j’ai répondu « oh mon dieu, je dois trouver un moyen de gérer les deux! » Donc j’ai mis le livre de côté pendant un moment, je ne voulais pas le finir tant que je n’étais pas totalement à l’aise avec le scénario.
    C’était ma priorité en tant qu’acteur, mais le livre m’a aidé à savoir ce que je faisais. J’aime aussi les livres car ils donnent généralement beaucoup plus de détails sur les personnages. C’est très important d’avoir ces détails quand tu donnes vie au personnage.

    Quels sont les points communs et différences que tu as avec Thomas?
    Je suis une personne qui a facilement peur et est facilement intimidée, j’ai des angoisses et des peurs, comme Thomas. Mais je fais tout malgré mes peurs. Je fais le métier d’acteur et je suis nerveux devant une caméra et timide avec les gens. J’ai toujours dû gérer certains problèmes parce que toutes mes plus grandes peurs sont dans mon métier. C’est ce que j’ai pris de Thomas, car il est dans une situation dans laquelle il est non seulement vulnérable mais aussi très effrayé. Il veut survivre et pour cela, il suit son instinct à chaque obstacle, sans y réfléchir.
    Pour les différences, je ne sais pas du tout. Je mets toujours un peu de moi dans les personnages que je joue. Peut-être qu’il est plus compétent que moi. Personne dans la vraie vie ne pourrait faire ce qu’il fait dans le livre.

    Si tu pouvais travailler avec seulement un acteur pour le reste de ta carrière, ce serait qui?
    C’est une question très difficile parce que tu veux choisir quelqu’un avec qui c’est ton rêve de travailler, même si c’est pendant un dialogue de deux lignes. Pour moi, c’est Leonardo DiCaprio et Tom Hanks. Je les vénérais quand j’étais plus jeune. Il y a aussi Robert De Niro. Ce sont des personnes avec lesquelles je serais honoré de partager l’écran. Mais pour travailler avec eux pendant le reste de vie, tu ne sais pas s’ils fous, donc il faut choisir quelqu’un que tu connais. Pour moi c’est Tyler Posey.

    À quoi peuvent s’attendre les fans de Teen Wolf?
    Je crois qu’on va faire quelque chose avec un esprit parenté, je crois qu’il y aura un loup-renard. Je n’ai pas plus d’informations, je viens de terminer le tournage de Maze Runner donc je n’ai pas encore lu les scénarios.

    Décris le fait de travailler avec Kaya en trois mots?
    Jamais ennuyant, adorable et plaisant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Page 1 sur 11