notre site

galerie

agenda

Bienvenue sur Dylan O'Brien France, votre première source française sur Dylan O'Brien. Après plus d'un an d'existence, notre but reste de le même: vous faire partager les actualités de Dylan chaque jour et suivre sa carrière, qui est sans aucun doute très prometteuse. En plus de nombreuses photos dans notre galerie, vous pouvez aussi retrouver sur le site des vidéos, interviews, exclusivités, concours... Vous ne risquez pas de vous ennuyer ! Merci de votre visite et à très bientôt !
008~139.jpg
352.jpg
001~372.jpg
017~69.jpg
016~72.jpg
015~81.jpg
351.jpg
350.jpg
  • 28 Avril 2017
    Teen Wolf en DVD et Bluray (Saisons 1 et 2)
  • Été 2017
    6B de Teen Wolf
  • 15 Septem. 2017
    Sortie américaine d'American Assassin
  • 9 Février 2018
    Sortie américaine de The Death Cure
  • 14 Février 2018
    Sortie française de The Death Cure


  • Posté par Aly le 16 août 2013   0 Comic-Con, Interview, The Maze Runner

    Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, je vous ai traduit la première partie de l’interview de Dylan, Wes, James et Wyck faite au Comic-Con pour le site Page To Premiere et aujourd’hui, la deuxième partie a été mise en ligne! Retrouvez-la ci-dessous.

    Hier, pendant le panel, on a vu un extrait dans lequel Thomas est dans la boîte. Tu as déjà dit que tu avais une idée très précise de comment cette scène allait être représentée. Peux-tu nous en dire plus?

    Wes Ball: Ce que tu as vu était juste un tout petit extrait, attends de voir la scène entière. Elle est très cool. C’est la première scène que j’ai visualisé. C’est une expérience; c’est comme une promenade. Comme un manège à Disneyland. Les lumières s’éteignent, et tout d’un coup, “Boom!” Tout s’allume et et prend vie, et tu te retrouves dans ce monde fou. Thomas se réveille et se demande, “Qu’est ce qu’il se passe? Où suis-je?” Rien n’est expliqué, il entend juste un bruit très fort; la boîte monte de plus en plus vite. Elle monte, et Thomas se demande, “Où est-ce qu’elle m’emmène?” Et enfin, elle arrive à destination, elle s’arrête, et ensuite, “Boom!” Les portes s’ouvrent, et le film commence. Ça va être une expérience géniale. Je ne veux même pas qu’il y ait un générique de début. Je veux juste que le film commence par un “Boom!” Le public qui est dans la salle de cinéma se retrouve avec Thomas dans la boîte et vit l’expérience à travers ses yeux.

    James Dashner: Cette scène capture parfaitement la vision et le rythme du livre. Wes est le réalisateur parfait pour ce film. C’est historique que l’on parle de ça parce qu’il y a six mois, bien avant que le tournage commence, il m’a envoyé un essai vidéo de la scène qu’il vient juste de décrire, et c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu’il était le meilleur.

    Wes Ball: C’est très obscur, la boîte est rouillée et grince beaucoup. C’est pur. J’ai hâte que le public voit cette scène. On ne pouvait évidemment pas construire une cage d’ascenseur de 500 mètres, donc beaucoup de choses ont été ajoutées par ordinateur. Mais Dylan s’est beaucoup amoché dans cette cage d’ascenseur.

    Wyck Godfrey: Oui, malheureusement, la cage a été construite à partir de métal rouillé. Dylan devait faire plusieurs prises, essayant de sortir de la cage et à la fin ses mains saignaient. On s’est dit, “Peut-être qu’on aurait dû la nettoyer. Mais c’est bon, c’est juste Dylan. Ne vous inquiétez pas.”

    Wes Ball: Quand on s’en est rendu compte, le tournage était presque fini. Tiens bon Dylan, on continue.

    Dylan O’Brien: On avait déjà bien entamé le tournage donc je n’en avais rien à faire.

    Wes Ball: [il montre une cicatrice sur le bras de Dylan] Elle vient sûrement du tournage!

    Dylan O’Brien: Mes grains de beauté se sont arrachés! Je voyais toujours ces deux grains de beauté sur mon bras. Ils faisaient partie de mon bras et un jour, je ne les avais plus, ils avaient été arrachés!

    James Dashner: Ils sont dans un sac, je vais les vendre sur Ebay. [rires]

    Wes Ball: Je n’ai pas arrêté de maltraiter Dylan sur le tournage.

    Dylan O’Brien: Dommage que mon dos ne soit plus dans le même état que pendant le dernier jour de tournage, ça aurait été très marrant de venir ici, de lever mon t-shirt et…

    Wyck Godfrey: “Regardez ce qu’ils m’ont fait!”

    Wes Ball: Il faisait toujours le travail avec le sourire.

    James Dashner: Vous avez eu la chance de voir ces images de Dylan dans la boîte, j’adore. Voir Gally qui descend! Ça va être une scène tellement cool.

    Dylan O’Brien: C’est le premier jour, Greenie.

    James Dashner: Je devais être le seul à ne pas regarder l’écran, j’avais les larmes aux yeux.

    Wes Ball: On a juste montré 10% du film. Je ne peux pas dévoiler les choses les plus importantes parce qu’il y a beaucoup d’effets.

    © La traduction a été faite par les webmiss du site, créditez pour tout emprunt!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Page 1 sur 11