notre site

galerie

agenda

Bienvenue sur Dylan O'Brien France, votre première source française sur Dylan O'Brien. Après plus d'un an d'existence, notre but reste de le même: vous faire partager les actualités de Dylan chaque jour et suivre sa carrière, qui est sans aucun doute très prometteuse. En plus de nombreuses photos dans notre galerie, vous pouvez aussi retrouver sur le site des vidéos, interviews, exclusivités, concours... Vous ne risquez pas de vous ennuyer ! Merci de votre visite et à très bientôt !
008~139.jpg
352.jpg
001~372.jpg
017~69.jpg
016~72.jpg
015~81.jpg
351.jpg
350.jpg
  • 28 Avril 2017
    Teen Wolf en DVD et Bluray (Saisons 1 et 2)
  • Été 2017
    6B de Teen Wolf
  • 15 Septem. 2017
    Sortie américaine d'American Assassin
  • 9 Février 2018
    Sortie américaine de The Death Cure
  • 14 Février 2018
    Sortie française de The Death Cure


  • Posté par Aly le 31 août 2013   0 Interview, The Maze Runner

    Et voici ci-dessous la quatrième et dernière partie de l’interview de Dylan, Wes Ball, James Dashner et Wyck Godfrey faite lors du Comic-Con pour le site Page To Premiere. Bonne lecture! (N’oubliez pas de créditer le site si vous prenez la traduction.)

    Après avoir lu le livre ou le scénario, y a-t-il une scène particulière qui est sortie du lot et pour laquelle tu as pensé, « J’ai vraiment hâte de tourner cette scène. »

    Dylan O’Brien: Il y en a tellement.
    Wes Ball: Il y a des scènes vraiment géniales dans le film.
    Dylan O’Brien: Je suis d’accord.
    Wes Ball: Tous les deux jours, Dylan disait « J’ai tellement hâte de tourner cette scène. J’y pense depuis que je l’ai lue dans le livre pour la première fois. » On pouvait voir qu’il était excité et qu’il voulait donner le meilleur de lui-même pour cette scène particulière. Et ce n’était pas une scène avec beaucoup d’action, ce qui m’a surpris. Les scènes que tu aimais le plus étaient les plus calmes, celles où tu étais avec un seul autre personnage. Étonnement, elles font partie des meilleures scènes du film.
    James Dashner: Il y a une scène pendant laquelle tu ne parles même pas, ce qui la rend encore plus percutante. Tu ne sais même pas de quelle scène je parle. Je ne veux pas dire c’est laquelle.
    Wyck Godfrey: Dylan est super quand il ne parle pas.
    Wes Ball: Il est encore meilleur quand il ne parle pas, je peux vous l’assurer.
    James Dashner: Je pense que quand il parle, il est encore plus meilleur.
    Wes Ball: Il y a beaucoup de scènes géniales dans le film. Surtout celle de l’arrivée dans The Glade! J’adore cette scène. Il y a aussi celle où il rencontre Chuck pour la première fois, celle où Alby lui fait visiter, celle où il passe entre les murs et les portes se referment, ce sont des moments géniaux, et on a vraiment essayé de les retranscrire tout en gardant leur valeur d’origine. C’était très marrant et vraiment très cool.

    Pouvez-vous nous expliquer comment vous allez créer The Glade sur grand écran?

    Wes Ball: On l’a construit en vrai, sauf les murs. On a construit une petite partie des murs. On a cherché pendant plusieurs mois.
    Wyck Godfrey: Pendant beaucoup beaucoup de semaines.
    Wes Ball: Exactement. On a passé beaucoup de temps à visiter tous les champs et terrains qu’on pouvait trouver en Louisiane. On a fini par en trouver un.

    The Glade est donc réel mais le labyrinthe a été créé par ordinateur. Pouvez-vous nous parler du tournage dans ces deux endroits différents

    Dylan O’Brien: C’était marrant parce qu’on a commencé à tourner dans The Glade pendant 4 semaines, et on était dans cet endroit où tout était…
    Wes Ball: Rustique.
    Dylan O’Brien: Oui… C’était tellement réel, sale, moite, dégoûtant et rempli de serpents, d’araignées et d’insectes de forêt. On travaillait dans la saleté. Et il y avait cet énorme écran bleu qui nous entourait, dont on avait besoin pour travailler. Et ensuite on allait dans une pièce, et tout devenait bleu. Ou dans un parking avec un écran bleu géant qui bordait l’autoroute. C’était génial.
    Wes Ball: C’était un peu bizarre. Il y a tellement de mondes différents dans ce film. Je pense que je ne le réalisais même pas quand j’ai signé sur ce projet. On passe de cette prairie rustique à ces murs et ce béton anciens, puis ensuite aux laboratoires de WICKED. Et ensuite, dans cette aire déserte.. c’était étrange. Tous les jours, on faisait quelque chose de nouveau et de fou. On a passé un bon moment.

    Est-ce que ce film a des points communs avec les récents films pour jeunes sortis ces dernières années?

    Wyck Godfrey: Ça ne va pas être le prochain Twilight. Ça va être le premier Maze Runner. C’est normal que les gens comparent car j’étais impliqué dans Twilight. La chose qui m’a fait aimer cette trilogie est le personnage principal masculin. C’est rare d’en avoir un. Il y a beaucoup d’adaptations comme The Hunger Games, Divergent et Twilight dans lesquelles il y a des triangles amoureux et un personnage principal féminin. J’aime le fait que dans cette trilogie le personnage principal soit masculin et que malgré tout, des filles aiment ces livres. C’est cool d’avoir le point de vue d’un garçon.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Page 1 sur 11